Zubizarreta à l’OM, des miracles ou la porte !

0

La situation du directeur sportif de l’OM, loin de plaire au boss Frank McCourt, devrait s’éclaircir lors du prochain mercato. Selon L’Equipe, le technicien basque sera attendu sur plusieurs dossiers chauds comme celui de Strootman et Lihadji.

Andoni Zubizarreta vit peut-être ces derniers mois avec l’Olympique de Marseille. Beaucoup de suiveurs du club provençal se demandent toujours pourquoi le Basque occupe encore le poste de directeur sportif, au vu du piètre résultat de son travail. Débarqué au club avec Rudi Garcia il y a un peu plus de trois ans, l’ex-gardien de la Roja était jugé comme une valeur sûre. Les supporters marseillais pensaient que son carnet d’adresses, constitué notamment au FC Barcelone, amènerait au centre RLD quelques talentueux footballeurs venus du pays de la Liga. Il n’en a rien été…

Frank McCourt, selon L’Equipe notamment, n’a pas apprécié de son côté le mercato opéré par « Zubi », pas assez rémunérateur en termes de vente de joueurs. Le message a été passé à son interlocuteur direct, Jacques-Henri Eyraud. Le président de l’OM doit-il se séparer de son directeur sportif ? Le bon timing aurait été de le faire en même temps que le départ de Rudi Garcia. Mais il y a une bonne raison à ce statu-quo, avance le quotidien sportif. La proximité avec André Villas-Boas. Si l’entraîneur portugais est venu, c’est aussi à cause d’Andoni Zubizarreta.

L’OM occupant aujourd’hui une deuxième place de Ligue 1 quasi inespérée, il ne serait pas judicieux de remercier le Basque, au risque de fragiliser AVB et donc avec la bonne passe de l’OM. Andoni Zubizarreta devrait être mis sous pression, en revanche, lors du mercato hivernal qui approche, affirme encore le quotidien sportif. L’ex-directeur sportif du Barça sera jugé notamment sur sa capacité à alléger la masse salariale, en trouvant par exemple une porte de sortie à Kevin Strootman, trop coûteux et pas assez performant sur le terrain.

“Zubi” devra également boucler de manière positive le cas de l’attaquant Isaac Lihadji (17 ans), c’est-à-dire lui faire signer à l’OM son premier contrat professionnel. Et s’il peut négocier l’arrivée d’un renfort de choix, malgré une marge financière limitée, personne ne lui en voudra.

mm

Journaliste et animateur radio à Marseille, je publie sur le site tout-foot.com notamment dans les rubriques Ligue 1 et EDF Contact : christian@tout-foot.com